SALON NAUTIQUE DE VENISE : FPT FAIT AUSSI DES MERVEILLES DANS L’EAU

Pour FPT Industrial, Venise représente le lien idéal entre les hommes et les océans. La ville a accueilli plusieurs événements auxquels la marque a pris part récemment. Le dernier de ces événements fut le Salon nautique de Venise, une occasion pour FPT de conjuger son expertise technique et son engagement en faveur de l’environnement et de l’art.

Placé sous le signe du rouge vif, le stand de la marque fut le point chaud du salon en matière de moteurs marins. Quatre modèles y étaient exposés : le C16 1000, le C9 650, le N67 570 EVO et le N40 E.

Le plus puissant moteur du catalogue, le modèle C16 1000, développe une puissance de 1 000 ch et propulse le bateau à moteur diesel le plus rapide du monde, tel que certifié par le Guinness World Records. Avec une puissance de 570 ch et un couple de 1 551 Nm, le N67 570 EVO est également un moteur de record qui a permis à FPT de remporter plusieurs compétitions prestigieuses en Europe, comme sur la liaison Cork-Fastnet-Cork en 2018.

Quant au C9 650, il s’agit d’un moteur de 8,7 litres d’une puissance maximale de 650 ch qui se distingue par son plus faible impact sur l’environnement, sa consommation réduite de carburant et son grand confort de navigation. Ce moteur équipe aujourd’hui les célèbres ferries chargés du transport public à Venise.

Enfin, le modèle N40 E est un moteur de 3,9 litres qui développe jusqu’à 250 ch de puissance et se conforme à la norme antipollution européenne la plus stricte concernant les voies navigables intérieures (IWV Phase V) pour les puissances nominales de 170, 150, 100, 85 ch à 2 800 tr/min. Le moteur présenté sur le salon était encore plus respectueux de l’environnement puisqu’il avait reçu un module hybride Transfluid, qui permet de fonctionner à la fois au diesel et sur batteries électriques.

Par ailleurs, les visiteurs n’ont pas pu manquer de voir, installée devant le stand FPT, l’œuvre de l’artiste américain Christian Holstad, une corne d’abondance (Cornucopia) de quatre mètres de hauteur, entièrement composée de plastique. Pour cette création soutenue par FPT Industrial dans le cadre de ses projets en faveur de l’environnement, l’artiste s’est inspiré de l’actualité qui parle de plus en plus de la pollution des mers et des océans.