LA PÊCHE AU PLASTIQUE POUR NETTOYER LES MERS

Environ trois tonnes de plastique pêchées dans la mer Adriatique en à peine plus d’un mois. Telle est l’immense quantité de plastique que quarante bateaux de pêche du port de San Benedetto del Tronto, en Italie, ont remontée dans leurs filets, dans le cadre du projet Fishing for Plastic de FPT Industrial.

Les déchets remontés à bord représentaient en fait six tonnes, dont plus de la moitié composée de plastique. Dans le détail, 48 % étaient des produits jetables comme des bouteilles, des récipients et des sacs en plastique, et 34 % étaient du matériel de pêche abandonné. Les 18 % restants étaient composés de fragments de plastique, d’éléments difficiles à identifier et d’objets inhabituels : des matelas gonflables, un clavier d’ordinateur, une fausse tête, un masque à gaz et un capot d’imprimante pour ne citer que quelques exemples.

Avec cette initiative, la Marque souhaite renforcer la prise de conscience sur la pollution des mers, qui a des effets dévastateurs sur la vie marine et des conséquences sur notre propre chaîne alimentaire et notre santé. Jamais une telle flotte de bateaux n’avait été utilisée en Italie pour un projet de nettoyage ; les embarcations, dont un grand nombre équipé de moteurs FPT, ont rapporté à terre tous les déchets collectés pendant l’opération de pêche, pour qu’ils soient mis au rebut de façon appropriée.

La protection de l’environnement est primordiale pour FPT Industrial, qui poursuit ses efforts en faveur de la durabilité. Ce projet a connu un tel succès qu’il a été prolongé jusqu’à la mi-août.