FPT INDUSTRIAL ACCUEILLE L’ÉVÉNEMENT FINAL DU PROJET HDGAS POUR ÉVALUER LES RÉSULTATS DES TECHNOLOGIES AU GAZ NATUREL

Concepts innovants, amélioration de la qualité de l’air et réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce ne sont que quelques-uns des résultats du projet HDGAS, qui a rassemblé vingt partenaires pendant 36 mois à la recherche de solutions efficaces pour une mobilité durable.

Ce 11 avril, FPT Industrial les a tous accueillis dans l’Industrial Village, pour un événement qui a réuni l’excellence du secteur en matière de technologies au gaz et a attiré l’attention du monde entier pour un jour. Au cours de la journée, les partenaires ont abordé les résultat du projets HDGAS, ou « Heavy Duty Gas Engines integrated into Vehicles » (moteurs industriels au gaz intégrés aux véhicules), qui fait partie du programme « Horizon 2020 », à ce jour le plus grand projet de la Commission Européenne pour la recherche et l’innovation. Durant l’événement, les visiteurs, les intervenants et les marques ont non seulement pu découvrir les innovations du projet, mais également d’autres technologies liées au monde du gaz naturel, et ont pu participer, au cours de l’après-midi, à des essais de moteurs au GN sur piste. Les participants au projet sont des OEM, des fournisseurs de services d’ingénierie, des universités et organismes de recherche provenant de neuf pays, qui ont collaboré à la mise au point de concepts avancés de propulsion non-hybride pour les véhicules utilitaires lourds (solutions bicarburant ou optimisées pour le fonctionnement au gaz naturel pur), conformes aux normes d’émissions Euro VI et aux objectifs actuels d’émissions de CO2 et de gaz à effet de serre.

Pour atteindre cet objectif, les partenaires ont été répartis en six groupes, FPT Industrial étant à la tête du groupe 4, qui s’est consacré au moteur à allumage commandé à injection directe basse pression. Le défi pour FPT Industrial était de développer deux versions (stœchiométrique et à mélange pauvre) d’un nouveau moteur au gaz naturel à allumage positif direct.

Pour y parvenir, FPT Industrial a choisi le moteur Cursor 13 Natural Gas comme point de départ de la recherche. Ensuite a été ajoutée une nouvelle caractéristique, encore jamais utilisée sur un moteur de poids lourd, comprenant un système de combustion, un système d’injection directe de carburant, un système d’allumage Corona, un calage variable des soupapes et une compensation hydraulique du jeu des soupapes. FPT Industrial a ainsi assemblé trois prototypes de moteur : un des prototypes a été fourni à Iveco pour être installé sur un véhicule de démonstration, un autre à Ricardo pour l’installation de la version à mélange pauvre sur banc d’essai. Le dernier est resté chez FPT Industrial, qui a installé la version stœchiométrique du prototype sur banc d’essai.

Après 500 heures d’essai, le moteur stœchiométrique de FPT Industrial a fourni d’excellents résultats, qui ont dépassé les attentes. La performance cible (2 200 Nm à 1 000 tr/min, 370 kW à 1 900 tr/min) a été atteinte, ainsi que la réduction de 10 % des émissions de CO2 par rapport aux moteurs au gaz naturel de 2013, tandis que la consommation de carburant s’est avérée bien inférieure à l’objectif de 200 g/kWh.

Ces résultats encourageants indiquent que la voie vers une mobilité plus durable semble être tracée, et représente une opportunité de taille pour les OEM, qui auront à disposition des produits aussi concurrentiels que les moteurs diesel, et pour tout le domaine des poids lourds, qui ne contribuera plus au changement climatique.